Photos anciennes d'autrefois, des photographies d'époque en noir et blanc.
- -
Des photos en noir et blanc pour tous les goûts anciennes et d'autrefois, des photographies d'époque à visualiser et leur histoire toutes catégories confondues.














Accueil

Photos d'autrefois en noir et blanc
- Le Cantal en images
- Vieux Paris
- Cartes postales anciennes
- Personnages connus
- Cinéma et chansons
- Artiste
- Vieux métiers d'autrefois
- Sport
- Véhicules
- Indiens et cow-boys
- Enfants
- Jumeaux et jumelles
- Insolite
- Divers et autres
- Non classées
- -

Chris Art Création
des jouets en bois

- -
- Les photographes
par nationalité
- Les véhiciles anciens
par marque
de A à M
- Les véhiciles anciens
par marque
de N à Z
- Liens divers
- - - - - - - - - - - -
- Des métiers racontés
- Les anciens châteaux d'Auvergne
--
- Documentations histoire, archives du passés
- - -


-

Photos anciennes et photographies d'époque en noir et blanc et leur histoire.



  Résultats par page :   Tous les mots Au moins un  
Page précédente - les mots-clef les plus recherchés - les nouveautés - toutes les catégories


Bishin Jumonji est un photographe japonais 


Bishin Jumonji, né à Yokohama le 4 mars 1947, est un photographe japonais qui a travaillé notamment pour la mode et a réalisé des portraits et des photographies industrielles, après avoir étudié à l'école de photographie de Tokyo.


1 - Voir



Après avoir étudié à l'école de photographie de Tokyo il travaille comme assistant de Kishin Shinoyama et se met à son compte en 1971 lorsqu'il est caméraman pour les publicités des profuits Matsushita Electric et Shiseido.
L'association avec Matsushita l'amène plus tard à remporter prix de l'Art Directors Club tous les ans de 1975 à 1979. Jumonji continue son travail éditorial et commercial (notamment pour Hayashibara Biochemical Laboratories), tandis que la plupart de ses clients doivent beaucoup à sa direction artistique ainsi qu'à sa photographie. Le travail publicitaire de Jumonji est exceptionnellement ambitieux et plein d'esprit.
En 1972, il rejoint une exposition de portraits (à la galerie Kinokuniya à Shinjuku) de Simon Yotsuya, avec neuf autres photographes1.
En 1971 Jumonji commence sa série Untitled de portraits de personnes encadrées de telle sorte que sont exclues leurs têtes. En 1972, ceux-ci apparaissent dans le magazine Camera Mainichi et sont exposés à la galerie Neikrug à New York ; un an plus tard, ils sont inclus dans l'expo New Japanese Photography au MoMA de New-York.
Jusqu'en 1980, Jumonji se rend dix-neuf fois à Hawaï pour photographier les îles et interroger les immigrants japonais âgés de la première génération. La série oppose photographies en couleur de Hawaï et portraits en noir et blanc des personnes qui y vivent. Des parties sont publiées dans Caméra Mainichi en 1979 et l'ensemble exposé en 1980 quand il remporte le prix Ina Nobuo. L'ensemble est publié sous le titre Orchid Boat en 1981.
La deuxième collection publiée de Jumonji s'intitule Kéntauros, un livret grand format de photographies en noir et blanc des membres de l'organisation de motocyclistes « Kéntauros » (marque alors populaire) arborant des poses macho avec ouverture automatique et autres accessoires de mode.
En 1981, Jumonji se rend en Indochine photographier les coutumes religieuses des Yao. En 1983-4, il visite la Thaïlande, la Birmanie et le Laos. Son travail est publié sous le titre Sumitotta yami en 1987.
Jumonji commence à photographier des œuvres d'art en or en 1981. La première exposition se tient au grand magasin Matsuya situé dans le quartier de Ginza à Tokyo en 1987. Ce travail aboutit au grand et somptueux livre Ogon futenjin publié en 19902. Ce travail lui vaut de remporter le prix Ken Domon l'année suivante. Certains de ces travaux sont également représentés dans deux d'un ensemble de quatre volumes de stéréoscopies, toutes prises par Jumonji et publiées en 1993-4.
Jumonji commence à photographier l'architecture et les jardins en 1988, et particulièrement la villa impériale de Katsura en 1991.
Jumonji photographie l'acteur kabuki Matsumoto Koshiro IX pour une collection de portraits en noir et blanc du même titre. En 2005 il publie un second volume, Nippon Geki-gan, de portraits monochromes d'acteurs pris avec une caméra grand format peu de temps avant ou après leur performance.
En 1998, Jumonji commence à travailler sur Wabi, ambitieuse tentative de représentation (en couleur) de l'idéal esthétique japonaise du wabi. Le projet commence avec le cha-no-yu mais s'étend à des scènes du quotidien.
Jumonji expose des photographies composites de quatre chutes d'eau du Japon à la galerie Shiseido (Ginza) en juin et juillet 20043.
Les photographies de Jumonji sont parues dans Zoom et Stern.



Page précédente


Haut de page
Accueil,    les mots-clef les plus recherchés,    les nouveautés,    toutes les catégories














-


Chris Art, création
artisanale
de jouets en bois


-




-

Page précédente


Les partenaires : Chris Art, création et fabrication de jouets en bois - Mathis-Auto, Présentation et Histoire - Les plus belles photos anciennes - Paris d'antan en vieilles photos - La montagne autrefois -

Copyright © en-noir-et-blanc.com - Des photos anciennes d'autrefois en noir et blanc pour tous les goûts, des photographies d'époque à visualiser et leur histoire toutes catégories confondues. Contact Hébergeur : ovh.com
- -