Photos anciennes d'autrefois, des photographies d'époque en noir et blanc.
- -
Des photos en noir et blanc pour tous les goûts anciennes et d'autrefois, des photographies d'époque à visualiser et leur histoire toutes catégories confondues.














Accueil

Photos d'autrefois en noir et blanc
- Vieux Paris
- Cartes postales anciennes
- Personnages connus
- Cinéma et chansons
- Artiste
- Vieux métiers d'autrefois
- Sport
- Véhicules
- Indiens et cow-boys
- Enfants
- Jumeaux et jumelles
- Insolite
- Divers et autres
- Non classées
--
- Les photographes
par nationalité
- Les véhiciles anciens
par marque
de A à M
- Les véhiciles anciens
par marque
de N à Z
- Liens divers
- - - - - - - - - - - -
- Des métiers racontés
- Les anciens châteaux d'Auvergne
--
- Documentations histoire, archives du passés
- - -

- - -

Photos anciennes et photographies d'époque en noir et blanc et leur histoire.



  Résultats par page :   Tous les mots Au moins un  
Page précédente - les mots-clef les plus recherchés - les nouveautés - toutes les catégories


Jigmé Taring était un homme politique tibétain 


Jigmé Taring aussi appelé Jigmé Sumchen Wangpo Namgyal, né en 1908 dans la famille royale du Sikkim mort en 1991, était un homme politique tibétain.


1 - Voir



Jigmé Taring est le fils de Raja Taring, le frère ainé de Tashi Namgyal, le Maharaja du Sikkim. Il a épousé Rinchen Dolma Taring, fille de Tsarong Shapé, dont Tsarong Dzasa prendra la succession3.
Il fut enrôlé dans le régiment institué par Thupten Kunphel-la, le favori du 13e dalaï-lama et fut envoyé à Gyantsé pour sa formation militaire. En 1932, il fut nommé commandant de l’armée tibétaine (Dzasak).
Il a été haut fonctionnaire du gouvernement du Tibet pendant 18 ans à Lhassa. En janvier 1950, il est nommé assistant du Bureau des Affaires étrangères du Tibet1. Jigmé Taring fut professeur d'anglais du jeune dalaï lama4.
Jigmé Taring était aussi un directeur de la photographie enthousiaste et compétent. Il a filmé des scènes de festivals et de rue à Lhassa. Son travail le plus connu concerne un film documentaire sur la visite officielle aux monastères de Séra, Drepung et Ganden par le 14e Dalaï-Lama et ses examens religieux, notamment la soutenance de son diplôme de Géshé en 19485.
Il est nommé interprète de la mission qui devait se rendre à Pékin en février 19501 en vue de négociation avec la République populaire de Chine qui annonçait vouloir « libérer » le Tibet.
Il est parti du Tibet lors de l'exode tibétain de 1959.
Jigmé Taring fut l'un des directeurs de l'École centrale pour les Tibétains (en) de Mussoorie et fut le 3e ministre de l'éducation au sein du gouvernement tibétain en exil2
Avec Ngawangthondup Narkyid, il a traduit la déclaration universelle des droits de l'homme en tibétain6,7.
Jigme et sa femme, Rinchen Dolma Taring, consacrèrent leur vie à l’accueil des Tibétains qui fuyaient le Tibet. Il participa à la recherche de parrainages pour les personnes âgées. Ils créèrent des écoles pour les réfugiés et la Tibetan Homes Foundation (Fondation pour des foyers tibétains). Jigme Taring décéda en 1991 à Dehradun, en Inde8.
Jigme Taring était aussi un spécialiste reconnu des Lhassa Apso et fut désigné comme juge pour évaluer des chiens tibétains par la fédération cynologique internationale et a jugé au moins trois expositions de International Lhasa Apso9,1



Page précédente


Haut de page
Accueil,    les mots-clef les plus recherchés,    les nouveautés,    toutes les catégories














-

-
Page précédente



Les partenaires : Mathis-Auto, Présentation et Histoire - Les plus belles photos anciennes - Paris d'antan en vieilles photos - La montagne autrefois -

Copyright © en-noir-et-blanc.com - Des photos anciennes d'autrefois en noir et blanc pour tous les goûts, des photographies d'époque à visualiser et leur histoire toutes catégories confondues. Contact Hébergeur : ovh.com
- -