Photos anciennes d'autrefois, des photographies d'époque en noir et blanc.
- -
Des photos en noir et blanc pour tous les goûts anciennes et d'autrefois, des photographies d'époque à visualiser et leur histoire toutes catégories confondues.














Accueil

Photos d'autrefois en noir et blanc
- Vieux Paris
- Cartes postales anciennes
- Personnages connus
- Cinéma et chansons
- Artiste
- Vieux métiers d'autrefois
- Sport
- Véhicules
- Indiens et cow-boys
- Enfants
- Jumeaux et jumelles
- Insolite
- Divers et autres
- Non classées
--
- Les photographes
par nationalité
- Les véhiciles anciens
par marque
de A à M
- Les véhiciles anciens
par marque
de N à Z
- Liens divers
- - - - - - - - - - - -
- Des métiers racontés
- Les anciens châteaux d'Auvergne
--
- Documentations histoire, archives du passés
- - -

- - -

Photos anciennes et photographies d'époque en noir et blanc et leur histoire.



  Résultats par page :   Tous les mots Au moins un  
Page précédente - les mots-clef les plus recherchés - les nouveautés - toutes les catégories


Marseille, Bouches-du-Rhône 


Monument des Mobiles des Bouches du Rhone - Chargé de barrer aux Prussiens, dirigés par le général Diringshofen, la route de Saint Calais, le général Thiery à la tête de 3000 hommes dont fait partie le 4ème bataillon des Mobiles des Bouches du Rhône.


1 - Voir



La défense du village d'Azay-le-Rideau est confiée à 2 compagnies de ce bataillon.
Le 6 janvier 1871 les Prussiens entrent à Azay où les "Marseillais" se défendent pied à pied, de maison en maison, et parfois à la baïonnette.
Devant le nombre, ils sont obligés de se replier, et Azay passe au mains des Prussiens.
Les pertes sont lourdes, le 4ème bataillon compte 4 officiers tués, 4 autres blessés et 120 Mobiles tués.
17 ans après, le 6 janvier 1888, lors d'un banquet anniversaire, un comité des rescapés du 4ème bataillon décide de faire ériger un monument commémoratif.
A l'issue d'un concours, Jean Turcan (1846-1895) est choisi pour réaliser une sculpture gigantesque, l'architecte Gaudensi Allar (1841-1904) dressant les plans.
Le budget du monument s'élève à 65.000 francs.
Le Conseil municipal y participe pour 20.000 frs. en 1891, le Conseil général pour 5.000 frs. et l’État pour 18.000 frs.
Une souscription privée est lancée pour couvrir le budget.
Le monument, de pierre et de bronze, d'une hauteur de 12.50 mètres, est inauguré le 25 mars 1894.
Dominant l'ensemble, une allégorie d’airain de 3.80 mètres représente la France armée tenant le drapeau national, 17 soldats français et allemands de 2.40 mètres sont répartis en quatre groupes sur une plate forme circulaire.
L'emplacement choisi pour cette oeuvre le haut des allées de Meilhan, face à l’église Saint-Vincent-de-Paul.



Page précédente


Haut de page
Accueil,    les mots-clef les plus recherchés,    les nouveautés,    toutes les catégories














-

-
Page précédente



Les partenaires : Mathis-Auto, Présentation et Histoire - Les plus belles photos anciennes - Paris d'antan en vieilles photos - La montagne autrefois -

Copyright © en-noir-et-blanc.com - Des photos anciennes d'autrefois en noir et blanc pour tous les goûts, des photographies d'époque à visualiser et leur histoire toutes catégories confondues. Contact Hébergeur : ovh.com
- -