Photos anciennes d'autrefois, des photographies d'époque en noir et blanc.
- -
Des photos en noir et blanc pour tous les goûts anciennes et d'autrefois, des photographies d'époque à visualiser et leur histoire toutes catégories confondues.














Accueil

Photos d'autrefois en noir et blanc
- Vieux Paris
- Cartes postales anciennes
- Personnages connus
- Cinéma et chansons
- Artiste
- Vieux métiers d'autrefois
- Sport
- Véhicules
- Indiens et cow-boys
- Enfants
- Jumeaux et jumelles
- Insolite
- Divers et autres
- Non classées
--
- Les photographes
par nationalité
- Les véhiciles anciens
par marque
de A à M
- Les véhiciles anciens
par marque
de N à Z
- Liens divers
- - - - - - - - - - - -
- Des métiers racontés
- Les anciens châteaux d'Auvergne
--
- Documentations histoire, archives du passés
- - -

- - -

Photos anciennes et photographies d'époque en noir et blanc et leur histoire.



  Résultats par page :   Tous les mots Au moins un  
Page précédente - les mots-clef les plus recherchés - les nouveautés - toutes les catégories


Serge de Sazo était un photographe français d'origine russe 


Serge Sazonoff dit Serge de Sazo né le 8 octobre 1915 à Stavropol province du Don en Russie et mort le 24 janvier 20121 à Morzine, est un photographe français d'origine russe, découvre Paris, son nouveau pays, en 1922, il a alors 7 ans.


1 - Voir



Serge Sazonoff, dit Serge de Sazo, est né en Russie le 8 octobre 1915 à Stavropol (province du Don) d'un père colonel de Cosaques et d'une mère fille d'un industriel. Il découvre Paris et la France, son nouveau pays, en 1922 : il a alors 7 ans.
Il occupe son premier emploi en 1933 au magazine VU au service des abonnements. Il y rencontre Gaston Paris qui l'initiera à la photographie et en fera rapidement son assistant. En 1936, il quitte VU pour l'agence de presse Universal ; il y représente les clichés de l'agence et commence à réaliser ses premiers reportages. En 1937, il collabore avec Charles Rado, puis intégre après la guerre l'équipe de Raymond Grosset qui réactive l'agence Rapho.
Démobilisé en 1940, il couvre en 1944 les spectaculaires instants de la Libération de Paris qui se déroulent autour de lui. Les clichés de ces instants historiques feront rapidement le tour du monde et assoiront sa notoriété.
Dès 1945, la vie et les nuits parisiennes se réaniment. Cabaret, jazz, music-hall, cinéma…, l'activité artistique de l'immédiat après-guerre déborde d'une vitalité exceptionnelle. Reporter le jour, il couvre la nuit des actualités plus légères. Ses reportages, ses pin-ups et ses nus académiques seront régulièrement publiés dans la célèbre revue Paris Hollywood, ainsi que dans les nombreuses publications « légères » et albums qui fleurissent après la guerre – Paris-Taboo, Mon Paris, C'est Paris, Paris pin-up, Chi-chis, Frou-Frou –, et font émerger les débuts d'une nouvelle génération de photographes : Brassaï, De Dienes, Izis, Serge Jacques...
C’est au cours d'un reportage sur les naturistes de l'Île du Levant qu'il rencontre J.A. Foex qui l'initie à la pratique du naturisme et à la découverte des fonds marins. Saisi par la grâce des mouvements et des corps en apesanteur, il mesure immédiatement le potentiel de cette nouvelle approche photographique. Passionné par cette découverte, il bricole lui-même un boîtier étanche pour son appareil Rolleiflex 6x6. C'est avec ce boîtier « fait maison » qu'il fera, en compagnie de son épouse comme modèle, ses premiers clichés subaquatiques et qu’il réalisera sa première série avec une troupe de danseuses dont il dirigea la chorégraphie sous-marine.
Émerveillé par les résultats qu’il a obtenus, J.A. Foex lui conseille de publier ces travaux. Un nouveau genre photographique est né et Les Sirènes de l'Île du Levant lui consacrent un succès rapide. Rapidement initié par son mentor aux techniques de plongée plus classiques, il découvre la faune et la flore d’un monde sauvage conservé intact qui l'enthousiasme et le passionne. Il crée en 1954 avec J.A. Foex et Roger Brard, L’aventure sous-marine, premier magazine français consacré à la découverte du monde sous marin, et partagera son activité de photographe de presse et d'éternel amoureux de Paris avec cette nouvelle passion pendant presque trois décennies.
Retraité depuis le milieu des années 1980, et doyen des photographes de l'agence Rapho, Serge de Sazo a passé des jours paisibles dans les Alpes françaises où il décède en 2012.



Page précédente


Haut de page
Accueil,    les mots-clef les plus recherchés,    les nouveautés,    toutes les catégories














-

-
Page précédente



Les partenaires : Mathis-Auto, Présentation et Histoire - Les plus belles photos anciennes - Paris d'antan en vieilles photos - La montagne autrefois -

Copyright © en-noir-et-blanc.com - Des photos anciennes d'autrefois en noir et blanc pour tous les goûts, des photographies d'époque à visualiser et leur histoire toutes catégories confondues. Contact Hébergeur : ovh.com
- -