Photos anciennes d'autrefois, des photographies d'époque en noir et blanc.
- -
Des photos en noir et blanc pour tous les goûts anciennes et d'autrefois, des photographies d'époque à visualiser et leur histoire toutes catégories confondues.














Accueil

Photos d'autrefois en noir et blanc
- Vieux Paris
- Cartes postales anciennes
- Personnages connus
- Cinéma et chansons
- Artiste
- Vieux métiers d'autrefois
- Sport
- Véhicules
- Indiens et cow-boys
- Enfants
- Jumeaux et jumelles
- Insolite
- Divers et autres
- Non classées
--
- Les photographes
par nationalité
- Les véhiciles anciens
par marque
de A à M
- Les véhiciles anciens
par marque
de N à Z
- Liens divers
- - - - - - - - - - - -
- Des métiers racontés
- Les anciens châteaux d'Auvergne
--
- Documentations histoire, archives du passés
- - -

- - -

Photos anciennes et photographies d'époque en noir et blanc et leur histoire.



  Résultats par page :   Tous les mots Au moins un  
Page précédente - les mots-clef les plus recherchés - les nouveautés - toutes les catégories


Yasuhiro Ishimoto était un photographe américano-japonais 


Yasuhiro Ishimoto ou Ishimoto Taihaku né en 1921 mort en 2012, est un photographe américano-japonais, il rejoint le Photo Dearborn un club de photographes amateurs, entre au département de photographie de l'Institut de design de Chicago en 1948.


1 - Voir



Ishimoto est né le 14 juin 1921 à San Francisco, Californie, où ses parents étaient agriculteurs. En 1924, sa famille quitte les États-Unis et retourne dans sa patrie d'origine, au Japon, à Tosa, dans la région de Kochi. Après avoir obtenu un diplôme d'agronomie au lycée de Kochi, il retourne aux États-Unis en 1939 pour étudier l'architecture, pendant deux ans, à la Northwestern University de Chicago. Bien qu'il n'ait pas achevé son cycle de formation, l'architecture occupera une grande place dans son œuvre2.
De 1942 à 1944, il fut interné, avec d'autres Américains d'origine japonaise, dans le camp d'Amache (aussi connu sous le nom de « Granada Relocation Center ») dans le Colorado3.

Carrière
De retour à Chicago, en 1946, Ishimoto rejoint le Photo Dearborn, un club de photographes amateurs4. Il entre au département de photographie de l'Institut de design de Chicago en 1948 (devenu ultérieurement l'institut de design de l'institut de technologie de l'Illinois) et étudia avec Harry M. Callahan et Aaron Siskind. Il sort diplômé en 1952. Pendant cette période, il remporte de nombreux prix dont le Moholy-Nagy Prize, qu'il gagna deux fois.
Il retourne vivre au Japon en 1953 et la même année le MoMa de New York lui passe une commande : il photographie en noir et blanc la Villa impériale de Katsura (Katsura rikyu) à Kyoto. Plus tard, ses travaux sont publiés dans un livre, Katsura: Tradition and Creation in Japanese Architecture (parfois abrégé en Katsura) en 1960. L'ouvrage inclut des textes de Walter Gropius et Tange Kenzo.
Le travail d'Ishimoto a été retenu par Edward Steichen pour figurer dans l'exposition au MoMa de 1955 intitulée Family of Man et Steichen a également retenu son travail pour une exposition de trois artistes en 1961.
De 1958 à 1961, Ishimoto vit et travaille à Chicago grâce à une bourse de Minolta. Les photographies de cette période, souvent des scènes de rues, furent publiées ensuite en 1969 dans Chicago, Chicago. Après être retourné au Japon en 1961, Ishimoto se fit naturaliser citoyen japonais en 1969. Pendant les années soixante, il enseigne la photographie à la Kuwasawa Design School, au Tokyo College of Photography et, de 1966 à 1971, à laTokyo Zokei University (en).
Ishimoto a beaucoup voyagé et photographié, visitant le sud-ouest asiatique5 en 1966, l'Amérique du Sud, l'Afrique du Nord et l'Australie pendant trois mois en 1975. Les années suivantes, il voyage en Iran, en Irak et en Turquie. En 1977, il visite à nouveau la Turquie et voyage aussi en Espagne et en Inde. Il visite la Chine en 1978.
Avec les photos du temple To-ji (Kyoo Gokokuji) à Kyoto, Ishimoto expose en 1977 (Den Shingonin Ryokai Mandala (The Mandalas of the Two Worlds).
De 1973 à 1993, Ishimoto réalise des photographies abstraites en couleur qui feront la couverture du magazine japonais Approach. En 1980, au MoMa, il prend des photographies grand format des Nymphéas de Claude Monet.
Ishimoto retourne à Katsura en 1982 et prend une autre série de photos, cette fois le plus souvent en couleur, en utilisant autant que possible le même lieu et le même angle de vue qu'en 1953. Ce travail a été publié dans Katsura Villa: Space and Form.
Ses travaux les plus récents traitent du caractère transitoire de l'existence comme on le voit dans ses photographies de nuages, d'empreintes de pas dans la neige et de feuilles tombées au sol. Ce thème est aussi évident dans ses photographies de Ise Shrine (Ise Jingu), qu'il a eu l'autorisation de photographier en 1993. Cet ancien tombeau Shinto est abattu et reconstruit tous les 20 ans6.

Expositions et récompenses
Ishimoto a participé à de nombreuses expositions dont notamment New Japanese Photography au MoMa en 1974, des expositions en solo en 1960 et 1999 à l'Art Institute of Chicago, la rétrospective en 1989-1990 au Seibu Museum of Art à Tokyo, et une exposition au National Museum of Modern Art, à Tokyo, en 1996.
Ishimoto a reçu de nombreuses distinctions dont celle de Young Photographer's Contest, Life magazine (1950) ; celle de photographe de l'année de la Japan Photo Critics Association (1957) ; le Mainichi Art Award (1970) ; le prix annuel (1978, 1990) et le prix exceptionnel (1991) de la Photographic Society of Japan ; et les médailles d'honneur du gouvernement (1983, 1993). En 1996, le gouvernement japonais nomme Ishimoto Man of Cultural Distinction, un honneur qui inclut une pension à vie. En 2004, Ishimoto a fait don de ses archives de 7 000 images, évaluées à 1,4 milliard de yen au Kochi Museum of Art.
En anglais, Yasuhiro Ishimoto signe son nom "Yas Ishimoto".



Page précédente


Haut de page
Accueil,    les mots-clef les plus recherchés,    les nouveautés,    toutes les catégories














-

-
Page précédente



Les partenaires : Mathis-Auto, Présentation et Histoire - Les plus belles photos anciennes - Paris d'antan en vieilles photos - La montagne autrefois -

Copyright © en-noir-et-blanc.com - Des photos anciennes d'autrefois en noir et blanc pour tous les goûts, des photographies d'époque à visualiser et leur histoire toutes catégories confondues. Contact Hébergeur : ovh.com
- -